Mardi Jeûne

Jeûne
Stage de Jeûne
Institut de Jeûne

Le jeûne, le mardi, une fois par semaine !

Du lundi soir dernier repas, au mercredi matin, soit env. 36 heures.

Cette pratique à travers un groupe FB « Mardi Jeûne » permet l’échange, le soutien, et l’accompagnement !
Ce dernier se fait par une forme de « validation hebdomadaire » qui permet de se sentir solidaire, déterminé, dans les moments de difficultés et de doutes que nous pouvons rencontrer.
Ce groupe « Mardi Jeûne » bénéficie de la participation du Dre Aline Vaucher, qui par son expérience personnelle du jeûne, de son fort intérêt pour la question, peut nous accompagner par de conseils avisés et pratiques, hors d’un suivi stricto médical.
Bien entendu, il appartient à chacun de respecter ses propres limites et ses propres contraintes médicales, pour certains avec la validation de leur propre médecin traitant si nécessaire.
Les bienfaits du jeûne sont abordés dans le groupe : sommeil, poids, anxiété, inflammation, stress, etc.

Ce n’est pas du courage que d’entreprendre la démarche, la principale difficulté est l’appréhension !
Essayez par vous même, sur quelques semaines, vous verrez bien les bienfaits…!
Rien ne remplace l’expérience personnelle
🙂

Liens DermaLife – Jeûne :
Jeûne
Stage de Jeûne
Institut de Jeûne
Animateur du groupe
Médecin spécialiste – contributrice

Echanges/extraits du groupe « Mardi Jeûne sur Facebook.

Que se passe-t-il dans mon corps quand je jeûne ? Je m’affine !
(Dre Aline Vaucher article publié sur FB le 20 avril 2020)

Au cours du jeûne, la perte de poids débute au niveau du ventre, des graisses dites viscérales, celles qui sont associées à une augmentation des risques de maladies cardiovasculaires et métaboliques.
Elle se poursuit par l’élimination des autres zones de stockage (effet affinant de la silhouette). C’est souvent la première motivation des jeûneurs que j’accompagne.
La répétition du processus va permettre de stabiliser, optimiser les résultats.- JE DIMINUE MES DOULEURS ET ACTIVE MA SOUPLESSE.
Le processus va bien plus loin, que la perte de graisse, le nettoyage se poursuit au niveau des cellules et des tissus en profondeur et par la réduction de l’ensemble des processus inflammatoires des différents organes concernés se traduit par une diminution des douleurs et une amélioration de la mobilité, ainsi que l’amélioration de toutes les maladies inflammatoires en général. La liste est longue, dans ma pratique et celle des médecins que je côtoie, les participants ont constaté une amélioration de leurs douleurs de dos, articulaires, de leurs allergies, de certaines maladies de peau, amélioration aussi de l’humeur et de leur anxiété- JE REGENERE MES TISSUS.
La réalimentation active les cellules souches et stimule de nouvelles structures (activation du neuf). Ainsi, on m’a fait part d’un effet rajeunissant au niveau de la peau et au niveau de l’élan vital.

La motivation ?
(Dre Aline Vaucher article publié sur FB le 28 avril 2020)
Depuis le début de ce groupe, je m’interroge sur ce qui nous permet d’avancer, de relever un défi. Dans le sondage, nous vous avons demandé quelles étaient vos motivations principales à l’origine de votre décision de suivre ce jeûne.Quand nous faiblissons, nous « craquons » posons-nous de nouveau la question: Quelles sont les priorités de ma vie, mes objectifs? comment ces priorités vont se traduire par de nouvelles habitudes à développer, des actes à poser. C’est difficile d’adopter une nouvelle habitude, en particulier, celle de se priver de nourriture pendant 36h. Bénéfique, on le sait, et éprouvant, parfois ou souvent, selon les personnes et les étapes de vie actuelles. Alors, je vous invite vraiment, comme je le fais moi-même, à vérifier: Est-ce que le bénéfice que j’attends de cette pratique est à la hauteur des efforts que je déploie? Est-ce que ma volonté est trop sollicitée en ce moment et, pour l’instant, c’est trop difficile de me contraindre à cet effort. Même si je peux choisir mon discours interne ( Je décide me me chouchouter en jeûnant et pas de me punir), bien souvent pourtant, nos pulsions archaïques reviennent à la charge, sous forme d’anxiété, de malaise, de ras-le-bol. Alors, il est important de lister: ce que j’attends de ce mardi-jeûne versus : ce que ça me fait traverser. Nous nous sommes constitués en groupe pour nous soutenir mutuellement et, pour ma part, mon soutien aujourd’hui prend la forme d’interroger profondément nos motivations. Relever un défi pour relever un défi n’a de valeur que dans une optique de bienveillance avec soi-même. S’imposer un challenge au dessus de mes forces, car la période actuelle me demande trop d’efforts d’adaptation, n’a pas beaucoup de sens. Alors, que dans le silence de votre être, chacun puisse s’accueillir pour vérifier: « mon désir de poursuivre s’ancre t’il dans ma profondeur? dans ce qui est juste pour moi? ou:ai-je décidé, un peu vite, de faire cette démarche, mais finalement, quand c’est difficile, je ne sais plus trop pourquoi je le fais ». Pour ma part, j’ai envie de partager avec vous ce qui m’anime: en tant que médecin, je suis attachée aux méthodes naturelles qui réactivent l’énergie de guérison interne, je constate trop souvent que la « médecine rustine » nous pollue et nous dépossède de notre autonomie, dans cette vision, le jeûne me parait une pratique de choix, pour nous nettoyer en profondeur et nous régénérer, cultiver la vie. ET AUSSI , respecter son énergie de vie, c’est aussi une question de timing, s’il y a trop de fatigue, de stress, la priorité c’est la douceur et l’accueil et, peut-être pas, pour l’instant, de me lancer dans une épreuve. Voilà mes réflexions du jour. Merci d’être avec nous dans ce groupe et ..prenez (vraiment) soin de vous en conscience.

Bienfaits du Jeûne constatés au sein de groupe Mardi Jeûne.
(Dre Aline Vaucher article publié sur FB le 6 mai 2020)

A ce jour, qu’observons-nous parmi les jeûneurs du mardi et cela peut-il peut servir aux autres?
– UNE DIMINUTION DE LA FAIM: comme c’est décrit dans les études scientifiques, plusieurs d’entre nous ressentent un apaisement de la faim, ainsi qu’une satiété plus grande en dehors des périodes de jeûne. C’est pour cela que les nutritionnistes préconisent de plus en plus ce type d’approche pour des résultats sur la durée
-UNE ENVIE DE SE NOURRIR AUTREMENT: oui, quand on nettoie notre corps, nos addictions habituelles à la junk food, ou tout au moins au sucre et même au gluten, diminue. Plusieurs d’entre nous sont en train de vivre cela! Sans parler d’autres types de nourriture que l’on choisit d’autant mieux que l’on se sent plus
« clean »
-MOTIVATION AIDEE PAR LE GROUPE: Oui, merci Nicolas d’avoir créé cette synergie entre nous. L’aide est bien réelle et le soutien aussi.
-LE COUP DE FATIGUE DU MARDI APRES MIDI: c’est le moment où le corps n’ayant plus de resserve sucrée commence à attaquer la graisse (youpi!) ..donc , tout l’intérêt de ce groupe c’est une durée de 36h

e.